Cultivons nos jardins !

Dans les jardins de Saint-Honoré les Bains

En ce 17 Mars 2020, alors que nous nous réjouissons à l’idée de nous balader à travers le Parc Naturel du Morvan pour contempler l’éclosion du printemps, nous entrons hélas dans une période de confinement, lié à l’épidémie de coronavirus. Nous avons bien fait, l’an dernier, de faire le plein de photos et vidéos et de les publier sur notre site : Printemps dans le Morvan ! Et heureusement, nous avons la chance d’habiter à Saint-Honoré les Bains, une bourgade nivernaise, à la végétation généreuse ! Comme il nous est permis de marcher une petite heure quotidienne, nous prenons l’habitude de longer les nombreux jardins qui bordent notre quartier. Nous sommes alors émerveillés par la variété de fleurs qui s’y déploient, jour après jour. Au son des chants d’oiseaux, nous vous offrons ce bouquet de fraîcheur et de couleurs : GRAND BRAVO AUX JARDINIERS !!!

Les jardins, inépuisables sources d’inspiration artistique !

Inspiré par nos balades quotidiennes et passionné par les oiseaux, Edouard réalise une peinture printanière. Une mésange charbonnière, s’élançant à travers les arbres fruitiers, tout en fleurs, goûte à cette liberté qui nous manque tant, en cette période de confinement : elle symbolise l’espoir ! Ah ! L’espoir !!!

« L’espoir, fleur du chagrin qui promet un beau fruit, s’entrouvre autant de fois qu’un vent froid le détruit. » Louis Belmontet

De mon côté, je colorie chaque jour des mandalas. Ceux-ci évoquent également pour moi de bien jolies représentations florales stylisées. Cette activité que je débute m’apporte énormément de détente et de plaisir !

Je relie la contemplation de ces mandalas, coloriés sur fond noir, à des citations, collectionnées au fil de mes lectures. J’en profite pour réaliser quelques compositions personnelles que je partage aux amis !

Anatole Delafleur, le jardinier de la Bonne Humeur

Si vous connaissez un peu le duo des Semeurs de Bonne Humeur, vous avez certainement déjà rencontré Anatole Delafleur, muni de son arrosoir magique et de ses gouttes de sourire. Anatole se tient toujours prêt à semer sa bonne humeur ! C’est que, la bonne humeur, par ces temps moroses, il faut absolument la cultiver ! Alors je compose une ode à ce jardinier vraiment pas très ordinaire, choisissant les illustrations parmi nos photos préférées ! En chantant le refrain, peut-être rêverez-vous d’un jardin…!

Le Jardin Extraordinaire

Actuellement, il y a les chanceux qui disposent de jardins réels et qui prennent beaucoup de plaisir à le cultiver et tant mieux pour eux ! Et puis, il y a un grand nombre de personnes qui vivent en appartement, tout comme nous, et qui souffrent de ne pas pouvoir profiter davantage des activités de plein-air. Mais il existe un moyen pour s’échapper du confinement : c’est l’imagination ! En quelques aménagements, nous apportons des touches joyeuses à la décoration du bureau ! Avec la chanson de Charles Trénet, partons maintenant ensemble à la découverte du Jardin Extraordinaire !!!

Les salades du jardinier

Et pour terminer cet article consacré au jardin, voici une petite histoire, instructive dans la gestion des relations humaines, qui séduira, nous en sommes sûrs, petits et grands ! Il s’agit de l’album « LES SALADES DU JARDINIER » de Jeanne Taboni Misérazzi et de Lilie Merlac aux Editions Les P’tits Bérets. Le nom du personnage principal, Edouard Delafeuille, nous a tout de suite séduits, vous vous doutez pourquoi !

Et surtout ne l’oublions pas :

« C’EST EN CUEILLANT LES JOURS COMME DES FLEURS QUE L’ON COMPOSE LE BOUQUET DE SA VIE ! »

1 Commentaire

  1. CORROTTE

    Belles initiatives
    Beaux projets
    De la poésie
    Bonne continuation

    Annie C
    La belle sœur de Marie Noëlle

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :