Corbigny et ses environs – Etape 8

Bienvenue en Pays Corbigeois !

Notre escapade se poursuit au fil de l’eau et après avoir traversé les villes de Brèves, Flez-Cuzy, Montceaux le Comte et Dirol, nous atteignons Chaumot et plus précisément le camping de l’Ardan. Un véritable dépaysement pour nous dans ce lieu, géré par une équipe hollandaise et fréquenté essentiellement par des vacanciers… hollandais ! Nous arrivons sous une pluie battante ce qui représente un évènement au coeur de cette période caniculaire ! Nous nous plaisons tout de suite dans ce lieu très accueillant, au cachet rustique et rétro. Et puis le canal passe vraiment à quelques centaines de mètres : super pour filer en vélo !

Corbigny et son abbaye

A quelques kilomètres, nous entrons dans Corbigny, ville dynamique et touristique, bien connue pour son abbaye, érigée à la fin du XVIIIème siècle. Ce lieu historique accueille désormais de nombreux évènements culturels et musicaux.

En pénétrant dans le syndicat d’initiative, nous tombons sous le charme d’une exposition de peintures à l’huile. L’artiste local, Paul Bugat, invite à une promenade en Pays Corbigeois. à travers ses tableaux, empreints des paysages bourguignons avec leurs haies et leurs bocages. On y retrouve également la présence des cours d’eau et du canal qui traversent la contrée. Chapeau, l’artiste !

Châteaux et demeures

En prospectant dans la campagne environnante, nous découvrons trois superbes châteaux ! C’est au travers d’un magnifique massif de rosiers que nous apparaît le château de Chitry-les-Mines. On se prend alors à rêver à quelques jours de villégiature dans cette majestueuse résidence ! C’est sûr que ce serait bien différent de notre petite caravane Eriba… !  Le propriétaire du château de Villemolin est en train de terminer une dernière visite de sa propriété lorsque nous arrivons. Avec son autorisation,  nous contournons ce bel édifice, en forme de fer à cheval et flanqué de trois tours. Enfin, c’est au bord de l’Anguison que nous apercevons le château de Lantilly. Avec ses douves et son pont dormant , il s’en dégage un délicieux charme médiéval.

 

Et la balade cycliste se poursuit le long du canal, avec les passages d’écluses, la traversée des petits villages, la cueillette de mûres, la contemplation des fleurs et des animaux… Un vrai BONHEUR tout simple et tellement intense !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :