Bienvenue en Côte d’Or ! Etape 3

L’accueil en Côte d’Or, on adore !

Pour ce nouveau trajet, nous délaissons la nationale au profit des petites routes départementales. Pour le coup, ça secoue… Et les 80 kilomètres que nous effectuons pour atteindre la Côte d’Or constituent une véritable expédition ! Cela n’est pourtant pas pour nous déplaire : ça fait partie de l’Aventure !  Nous séjournons pour quelques jours à Châtillon sur Seine, au camping Louis Rigoly, du nom de cet ancien champion automobile, ayant vécu dans la ville.

Stèle du célèbre champion local automobile Louis Rigoly

En tant que campeurs, nous avons une agréable surprise. Nous bénéficions chaque jour d’un billet d’entrée gratuit, par personne, pour nous rendre à la piscine municipale, située à quelques dizaines de mètres ! Attention très appréciable en cet été si chaud ! Et en ce 15 Août, un apéritif d’accueil est organisé au camping par la Municipalité : nous y dégustons un bon verre du célèbre Crémant, accompagné de plusieurs spécialités locales. Belle initiative de la part des élus ! L’ambiance est très conviviale et nous faisons la connaissance de Jeroen, un vacancier hollandais, grand amateur de vélo ! Finalement, nous mettons tous les trois en commun quelques victuailles pour terminer la soirée autour d’un repas improvisé : c’est cela aussi, la vie de camping !

A la découverte de Châtillon sur Seine

Une visite s’impose dans la cité, qualifiée de « ville dans un parc ». Pour commencer, nous contemplons la ville depuis l’esplanade Saint-Vorles sur laquelle se dresse l’église romane du même nom, un des joyaux de la citadelle !

En traversant le parc du centre ville, nous avons la chance de rencontrer François, enseignant en retraite et adjoint au maire. Celui-ci est en train de disposer des chaises autour du kiosque pour un concert du soir. Engageant la conversation, nous apprenons un tas d’informations sur Châtillon, son histoire et sa vie locale.

Et c’est tout naturellement que, suite aux conseils de François, nous dirigeons nos pas vers le musée local. Nous restons bouche bée devant l’extraordinaire Vase de Vix, découvert sur le Mont Lassois en 1953. La hauteur de ce vase s’élève à plus d’un 1,60 m et a pu contenir, à l’époque de sa réalisation (550-450 avant J.C.), jusqu’à 1100 litres de vin ! Et pour nous faire rêver, ce vase a fait partie du mobilier funéraire de la tombe d’une princesse celte ! Epoustouflant, n’est-ce pas ?

Le cirque des Zalzaros

Au détour d’une rue, un convoi insolite apparaît tout-à-coup. Des roulottes tirées par des chevaux se mêlent aux véhicules à moteur. La troupe de bohémiens, soyez-en sûrs, ne passe pas inaperçue ! Pauline, membre de cette joyeuse cohorte nous explique le projet du groupe. C’est au centre équestre des Ecuries de la Croix des Bois que tout commence à partir de 2012. Un projet va y voir le jour : la création de la troupe Zalzaros, composée d’artistes professionnels de cirque, du théâtre, de la musique mais surtout des cavaliers-voltigeurs. La troupe équestre et musicienne va prendre la route pour des tournées de plusieurs mois par an. Et de bouche à oreilles, le public s’enthousiasme ! Pour moi qui rêve de voyager en roulotte et de m’installer avec ma guitare et mon accordéon sur les places des villages pour y animer quelques veillées conviviales, cette rencontre m’enchante !!!

Ce texte que nous pouvons lire sur l’une des affiches autour du campement nous interpelle et raisonne en nous qui avons pris la route pour plusieurs semaines.

« Sur les routes du voyage, libres sous le ciel, nous sommes des oiseaux de passage, privés de nos ailes. Parcourons le paysage par monts et vallées ! La vie est malheureuse en cage, laissons-la s’envoler ! Partons au loin, partons demain ! Le reste n’a pas d’importance ! Traçons la route, éclairons le chemin ! Suivons constamment l’inconstance ! »

Pothières et son château

Je ne veux pas quitter ces lieux sans avoir revu le petit village de Pothières et son château. Cette localité se situe à une petite dizaine de kilomètres et nous la rejoignons très facilement en vélo. C’est ici qu’en 1980, j’ai participé pour la première fois à un séjour de vacances avec l’association Les Petits Frères. Un groupe de jeunes, originaires de tout pays, s’engage bénévolement à vivre trois semaines de vacances avec des personnes âgées, vivant seules dans leur vie quotidienne. Je garde un souvenir inoubliable de l’ambiance incroyable de ce séjour et de la beauté des lieux ! La propriété a été offerte en leg à l’association et continue, en cette année 2018, à recevoir des groupes de personnes âgées en vacances. Dommage, le séjour bien juste de se terminer mais nous pouvons tout de même visiter les lieux ! Un moment « nostalgie »….

Avant de poursuivre notre route vers le Canal du Nivernais, nous  profitons de la chaleur caniculaire pour faire sécher notre lessive.

 

Prêts pour la suite de l’Aventure !!!

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :